Les valeurs de service public

Se former à l’INET, c’est phosphorer avec des collègues d’horizons divers qui partagent les valeurs du service public que l’INET a à cœur de porter et de diffuser: continuité, engagement, intégrité, légalité, loyauté, neutralité, respect, responsabilité...

Au service du public... Et fiers de l'être!

Se former à l'INET, c’est aussi contribuer à porter de grandes causes pour lesquelles le CNFPT a choisi de s’engager, aux côtés de l’État et des collectivités: l’égalité femmes-hommes, le développement durable, la lutte contre l’illettrisme, la prise en compte du handicap, les ressources et risques psychosociaux, la lutte contre les discriminations...

Valeurs et responsabilités partagées

L’INET veut être le creuset du sens, des responsabilités et des valeurs de l’action publique locale que portent les cadres de direction territoriaux

 

LES RESPONSABILITÉS SOCIÉTALES :

  • la transition vers une société écologiquement soutenable et socialement juste,
  • le développement des droits humains et sociaux (lutte contre les discriminations,
  • égalité entre les femmes et les hommes….),
  • l’écoute, la concertation, la participation et le dialogue citoyens,
  • la qualité des réponses de service public apportées aux besoins,
  • l’évaluation systématique des politiques publiques,
  • la création d’un dialogue social de qualité,
  • la prévention des risques professionnels,
  • le développement des ressources psychosociales.

 

LES RESPONSABILITÉS DÉONTOLOGIQUES :

  • la pratique déontologique liée au statut de la fonction publique territoriale : indépendance, obligation de réserve, discrétion professionnelle…
  • la pratique déontologique tirée des principes de la responsabilité administrative (prévention des fautes de service provenant de défauts de fonctionnement ou d’organisation…),
  • la pratique issue des risques d’infractions pénales, la pratique tirée des risques comptables et financiers (gestion de fait…).

 

LES RESPONSABILITÉS DE GESTION :

  • la sincérité budgétaire,
  • l’équilibre financier,
  • l’emploi sobre des fonds publics,
  • la régularité des décisions de gestion, la transparence des décisions et des bilans d’activités,
  • la conduite maitrisée des investissements,
  • l’égalité d’accès à la commande publique,
  • le contrôle interne,
  • l’évaluation des politiques publiques,
  • le suivi, le contrôle et la maîtrise des missions de service public conventionnées ou déléguées.